Cadres de la GRC

Rôle et mandat

L'EMS est le centre de décision supérieur créé par le Commissaire pour l'élaboration et l'approbation des politiques stratégiques générales de la Gendarmerie, en vertu des pouvoirs que lui confère l'article 5 de la Loi sur la GRC.

L'EMS a pour rôle d'élaborer, de promouvoir et de communiquer les objectifs et priorités stratégiques, les stratégies de gestion et les modalités de gestion du rendement à des fins d'orientation et de responsabilisation.

État-major supérieur

Brenda Lucki
Commissaire
Brian Brennan
Sous-commissaire aux Services de police contractuels et autochtones
Michael Duheme
Sous-commissaire à la Police fédérale
Gail Johnson
Dirigeante principale des Ressources humaines (DPRH)
Jen O'Donoughue
Dirigeante principale des Finances (DPF)
Jennifer Strachan
Sous-commissaire, commandante de la GRC en Colombie-Britannique
Alison Whelan
Dirigeante principale des Politiques stratégiques et des Relations extérieures
Stephen White
Sous-commissaire aux Services de police spécialisés
Curtis Zablocki
Sous-commissaire, commandant de la GRC en Alberta

Soutien

Rob O'Reilly
Chef d'état-major de la commissaire

Biographies

Brenda Lucki

Commissaire

Brenda Lucki, Commissaire

Brenda Lucki est née et a grandi à Edmonton (Alberta). Au cours de sa carrière à la GRC, qui a débuté en août 1986, elle a travaillé au Québec, en Ontario, au Manitoba, en Alberta et en Saskatchewan, notamment à la Division Dépôt (École de la GRC), ainsi qu'en ex-Yougoslavie pour des missions de paix internationales.

Sa première affectation était à Granby, au Québec, où elle a travaillé aux services de police fédérale, surtout aux enquêtes liées à la drogue et aux douanes. En 1993 et en 1994, elle était affectée à la Force de protection des Nations Unies (FORPRONU) en ex-Yougoslavie, où elle supervisait les enquêtes criminelles et surveillait la prestation des services de soutien et de santé.

En 1995, elle a été mutée au programme de missions de paix à Ottawa, où elle a formé et sélectionné des agents du maintien de la paix pour les missions des Nations Unies en Haïti pendant un an et demi. Par la suite, elle a gravi les échelons des sous-officiers : elle a d'abord été instructrice à l'École de la GRC pendant trois ans et elle est ensuite retournée aux services opérationnels au Manitoba pendant quatre ans, à titre de superviseure et de chef de détachement intérimaire.

En 2003, elle a été promue au grade d'inspectrice et affectée au poste d'officière de la Sécurité routière de la GRC en Saskatchewan. Elle est restée dans la province pendant six ans dans les rôles d'officière des Services de police communautaires et contractuels et des opérations du district.

En 2009, elle a atteint le grade de surintendante et est devenue chef de district Nord au Manitoba. En 2012, elle a été promue surintendante principale et mutée au nord-ouest de l'Alberta, où elle était à la tête d'un district plus vaste.

En 2016, elle a assumé les fonctions de commandante de l'École de la GRC et le 9 mars 2018, elle a été nommée 24e commissaire de la GRC.

La commissaire Lucki a obtenu un baccalauréat ès arts en psychologie et sociologie de l'Université de l'Alberta en 1996. Elle a également réussi le programme avancé de gestion, leadership et stratégie de l'Asper School of Business de l'Université du Manitoba en 2012. Elle est mariée et a deux belles-filles, ainsi que trois petits-enfants.

Les réalisations de la commissaire Lucki au cours de sa carrière lui ont valu plusieurs honneurs et distinctions, notamment :

  • Membre de l'Ordre du mérite des corps policiers (2013) pour son travail en vue d'améliorer les relations avec les Premières nations dans le nord du Manitoba
  • Médaille du jubilé de diamant de la reine Elizabeth II (2012)
  • Médaille d'ancienneté de la GRC pour 20 ans (2006) et 25 ans (2011) de service
  • Médaille du centenaire de la Saskatchewan (2005)
  • Citation du commissaire pour son travail au cours des réunions du G8 en 2002 tenues en Alberta (2003)
  • Certificat de l'Ordre de Saint-Jean pour la prestation de services humanitaires au péril de sa vie en ex-Yougoslavie (1994)
  • Médailles du maintien de la paix de l'ONU (1993 et 1994) et du Canada (2000); citation du chef de commandement de la Force de l'ONU pour son travail exemplaire et ses contributions à la mission de la FORPRONU (1993)

Brian Brennan

Sous-commissaire aux Services de police contractuels et autochtones

Brian Brennan

Le sous-commissaire aux Services de police contractuels et autochtones voit à la prestation de services de police locaux dans l'ensemble des trois territoires et des provinces à l'exception de l'Ontario et du Québec. Ses services assurent un niveau de service uniforme et une réponse cohérente aux enjeux opérationnels qui découlent des responsabilités de première ligne de la GRC. Ils sont fréquemment appelés à assurer le leadership de la communauté de la sécurité publique au sens large pour faire avancer les priorités fédérales, notamment en fournissant des services de police culturellement compétents à plus de 600 communautés autochtones.

Le s.-comm. Brian Brennan est entré à Gendarmerie royale du Canada en 1986 et a passé les premières années de sa carrière en Saskatchewan à exercer des fonctions de police générale dans les zones rurales, les communautés autochtones et les détachements isolés du nord de cette province.

Après six années passées au Groupe intégré antidrogue de Saskatoon, il est devenu inspecteur et a été l'officier administratif du sous-commissaire aux Opérations à la Direction générale (Ottawa). En 2004, il est nommé officier responsable des Opérations antidrogue aux Opérations fédérales et internationales, puis directeur intérimaire à la Sous-direction antidrogue. En 2006, le s.-comm. Brennan a été muté au poste de dirigeant de la Police fédérale en Nouvelle-Écosse. Il a par la suite été nommé officier responsable de la Police criminelle, rôle dans lequel il a supervisé toutes les activités de police contractuelle et de police fédérale dans la province.

En 2014, il est devenu le commandant divisionnaire de la GRC en Nouvelle-Écosse, poste qui lui a permis de mettre de l'avant la culture autochtone. C'est ainsi qu'il a introduit la pratique consistant à offrir aux personnes autochtones la possibilité de prêter serment sur une plume d'aigle, puis a mis sur pied la première hutte de sudation permanente de la GRC, offrant ainsi aux employés autochtones et non autochtones un endroit où participer à des cérémonies aux fins de purification spirituelle, de recueillement et de prière.

En plus d'avoir réussi le programme d'études en leadership policier de l'Université Dalhousie, le s.-comm. Brennan est titulaire d'un baccalauréat ès arts de l'Université de l'Île-du-Prince-Édouard et est récipiendaire des médailles d'ancienneté et de bonne conduite de la GRC, ainsi que des médailles commémoratives du jubilé d'or et du jubilé de diamant de la reine Elizabeth II.


Michael Duheme

Sous-commissaire à la Police fédérale

Michael Duheme

Le sous-commissaire Michael Duheme compte plus de 32 années de service à la GRC. Originaire de Chambly (Québec), il a commencé sa carrière comme enquêteur aux services généraux à New Minas (Nouvelle-Écosse), puis a occupé divers rôles dans six provinces.

En plus d'avoir pris part à une mission de paix au Kosovo, le s.-comm. Duheme a été membre du Groupe tactique d'intervention, agent de protection des personnes de marque (PDM), chef des opérations pour le Sommet de la francophonie et directeur du Service de protection parlementaire. De 2016 à 2019, il a été commandant divisionnaire à Ottawa.

Le s.-comm. Duheme dirige les efforts de modernisation de la Police fédérale, l'un des principaux secteurs d'activité de la GRC au Canada et dans le monde. Il s'efforce d'amener les policiers de la GRC à créer de la valeur ajoutée pour les communautés auxquelles la GRC fournit des services, tant au pays qu'à l'étranger. Il estime que la complexité croissante de la criminalité peut être contrée efficacement en améliorant la capacité de l'organisation à répondre aux menaces en collaboration avec ses partenaires nationaux et étrangers.

Passionné par l'apprentissage continu, le s.-comm. Duheme a étudié à l'École des hautes études commerciales de l'Université de Montréal, ainsi qu'à l'Université de Concordia, dans les domaines de la gestion des projets, de la gestion du changement, des communications managériales et de la gestion des ressources humaines. Doté d'un sens aigu du leadership, le s.-comm. Duheme demeure déterminé à promouvoir la collaboration policière afin de protéger les communautés et les institutions canadiennes.


Gail Johnson

Dirigeante principale des Ressources humaines (DPRH)

Gail Johnson

En septembre 2019, Gail Johnson est devenue la DPRH de la GRC, chargée de voir à toutes les questions liées à la rémunération, à la sécurité et au bien-être des employés de la GRC. Le leadership du DPRH est essentiel pour mener à bien les nombreuses initiatives de modernisation de l'organisation qui sont en cours.

Mme Johnson nous est venue de la fonction publique fédérale où elle était sous-ministre adjointe responsable de la Direction générale des services en ressources humaines et avant cela, de la Direction générale de l'apprentissage d'Emploi et Développement social Canada (EDSC). Elle a occupé divers postes dans plusieurs autres ministères, notamment celui de la Défense nationale ainsi qu'à l'Agence des services frontaliers du Canada.

Avant d'entrer à la fonction publique fédérale, Mme Johnson a été pendant une décennie directrice de la planification du Service de police d'Ottawa où elle a coprésidé la fusion des services de police d'Ottawa-Carleton.

Mme Johnson est titulaire d'un doctorat de l'enseignement supérieur avec spécialisation en comportement organisationnel de l'Université d'État de la Pennsylvanie, d'une maîtrise en administration publique de l'Université Queen's ainsi que d'une maîtrise en sciences et d'un baccalauréat ès arts.


Jen O'Donoughue

Dirigeante principale des Finances (DPF)

En 2020, Jen O'Donoughue est devenue la dirigeante principale des Finances (DPF) de la GRC. À ce titre, Jen aide la commissaire à mettre en œuvre les priorités stratégiques et opérationnelles de la GRC en donnant des conseils d'expert en matière d'administration financière, d'investissements stratégiques, de gestion des actifs et des biens immobiliers, d'approvisionnement et de passation de marchés et de systèmes de gestion organisationnels.

Originaire du Nord de l'Ontario et maintenant installée à Ottawa, Jen apporte à sa nouvelle fonction une vaste expérience des secteurs public et privé. Depuis 2018, elle était sous-ministre adjointe et dirigeante principale des finances à Pêches et Océans Canada, où elle supervisait le budget du ministère et donnait des conseils stratégiques au ministre, en s'assurant que tous les plans et décisions étaient fondés sur une analyse financière solide. Avant cela, elle travaillait à l'Agence des services frontaliers du Canada comme directrice générale et contrôleuse de l'Agence. À ce titre, elle gérait des recettes annuelles de 30 milliards de dollars et supervisait les fonctions de comptabilité de l'Agence. Elle a aussi occupé des postes de haut niveau aux Instituts de recherche en santé du Canada et à la ville d'Ottawa, où elle a dirigé plusieurs projets de transformation. Avant d'entrer à la fonction publique fédérale, Jen a travaillé pendant huit ans à des postes de plus en plus élevés dans un cabinet de conseil international. Titulaire d'une maîtrise en administration des affaires avec spécialisation en finances de l'Université d'Ottawa, Jen a commencé sa carrière au Service de police d'Ottawa, où elle a occupé plusieurs postes.


Jennifer Strachan

Sous-commissaire, commandante de la GRC en Colombie-Britannique

Sous-commissair Jennifer Strachan

La sous-commissaire Jennifer Strachan, qui est née et a grandi dans la vallée de l'Okanagan en Colombie-Britannique, est entrée à la Gendarmerie en 1988 et a effectué pendant dix ans du travail policier en uniforme au fil de ses affectations un peu partout dans la province. En 2019, après une absence de 19 ans, elle est retournée dans sa province d'origine à titre de commandante. Durant ses plus de 30 années de carrière à la Gendarmerie, la s.-comm. Strachan a travaillé aux côtés de nombreux organismes d'application de la loi au pays et à l'étranger, participé à une mission de paix en 1996 à Haïti et, plus récemment, occupé le poste de sous-commissaire aux Services de police spécialisés de la GRC.

En reconnaissance du soutien qu'elle apporte à ses collègues dans la réalisation de leurs objectifs professionnels, la s.-comm. Strachan a reçu en 2014 les prix de mentorat de l'Ontario Women in Law Enforcement et de l'International Association of Women Police. En 2016, elle a été investie de l'Ordre du mérite des corps policiers par le gouverneur général.

La s.-comm. Strachan est titulaire d'un grade de premier cycle de l'Université d'Ottawa et d'une maîtrise de l'université Royal Roads. Elle est diplômée du Programme de perfectionnement des cadres supérieurs policiers du Collège canadien de police et membre de l'Association des anciens du cours de leadership en matière de contre-terrorisme.


Alison Whelan

Dirigeante principale des Politiques stratégiques et des Relations extérieures

En 2020, Alison Whelan est devenue la dirigeante principale des Politiques stratégiques et des Relations extérieures afin d'appuyer la commissaire en analysant les politiques stratégiques et en lui offrant des conseils à cet égard, et de diriger les services aux cadres et à la clientèle.

Alison a amorcé sa carrière au gouvernement fédéral en 2001 en travaillant au Secrétariat national pour les sans-abri. C'est en 2003 qu'elle est entrée à la GRC, où, pendant dix années, elle a occupé différentes fonctions à la Direction de la planification et des politiques stratégiques (DPPS), notamment à titre de directrice des politiques stratégiques. En 2013, elle s'est jointe à la Police fédérale où, là encore, elle a occupé plusieurs postes, dont celui de directrice exécutive, Orientation stratégique. Début 2019, elle a été nommée directrice exécutive à la Sécurité nationale et à la Police de protection, première fonctionnaire à assumer ces fonctions. Dans ce mandat, elle a notamment dirigé la modernisation de la Police de protection tout en gérant la délicate question de l'utilisation des renseignements comme preuves.


Stephen White

Sous-commissaire aux Services de police spécialisés

Stephen White

Le sous-commissaire Stephen White est responsable des Services de police spécialisés, qui regroupent divers services essentiels dont le Programme canadien des armes à feu, le Collège canadien de police, le Service canadien de renseignements criminels, le programme de GI-TI, les Services des sciences judiciaires et de l'identité et les Opérations techniques, et il dirige les Services nationaux de police, un ensemble de programmes scientifiques, techniques et de formation policière à l'appui des organismes canadiens d'application de la loi.

Entré à la GRC en 1986, le s.-comm. White a passé la majeure partie de sa carrière aux services de police opérationnels et d'enquête. Après cinq ans au poste d'agent de liaison de la GRC au Venezuela, il est rentré au pays pour exercer d'autres fonctions au sein de la Police internationale, d'abord comme directeur d'Interpol, puis comme directeur des Opérations internationales.

Il a été nommé directeur du Programme intégré des produits de la criminalité et de la Lutte contre le blanchiment d'argent en 2007, après quoi il a assumé le rôle de directeur du Programme de la police intégrée des marchés financiers et, plus tard, celui de directeur général de la Criminalité financière. En 2011, le s.-comm. White a été nommé commandant divisionnaire de la GRC en Ontario. De 2016 à 2019, il était dirigeant principal adjoint des Ressources humaines et a assuré l'intérim au poste de dirigeant principal des Ressources humaines durant une longue période avant d'être nommé sous-commissaire aux Services de police spécialisés.


Curtis Zablocki

Sous-commissaire, commandant de la GRC en Alberta

Curtis Zablocki

Le sous-commissaire Curtis Zablocki, qui est né et a grandi dans une communauté rurale en Saskatchewan, compte 29 années de service à la GRC; il est devenu le 25e commandant de la GRC en Alberta en septembre 2018.

Le s.-comm. Zablocki connaissait l'Alberta bien avant de devenir le commandant de la GRC dans cette province puisqu'il y a passé la majeure partie de sa carrière, occupant diverses fonctions opérationnelles en tant que conseiller de district et chef de détachement, mais aussi officier responsable des Enquêtes criminelles. Il a ensuite déménagé en Saskatchewan où il a été commandant divisionnaire pendant deux années.

Lorsqu'il a accepté le rôle qu'il occupe aujourd'hui, le s.-comm. Zablocki a fixé trois priorités à sa division : les employés, la communauté et les services. La GRC en Alberta continue de s'appuyer sur un effectif robuste et sain et de solides relations tissées avec les communautés de la province pour faire preuve de réactivité et de souplesse tout en veillant à la sécurité de la province.

Le s.-comm. Zablocki est titulaire d'un baccalauréat en criminologie de l'Université de l'Alberta.

Date de modification :