Évaluation de santé physique et psychologique

À cette étape, vous devrez vous soumettre à une évaluation médicale complète effectuée par un médecin désigné par la GRC. Cette évaluation comprend des examens médicaux et psychologiques. La GRC assume les coûts de ces examens de base.

Un représentant du bureau du médecin-chef de la GRC communiquera avec vous et vous donnera toute l'information nécessaire pour que vous puissiez procéder aux évaluations et examens médicaux.

Normes de la GRC en matière de santé physique et psychologique

Les normes minimales de la GRC en matière de santé physique et psychologique pour les postulants à un poste de membre régulier correspondent aux exigences du travail policier opérationnel. Elles font partie d'une évaluation des risques liés à la santé qui vise à confirmer que le postulant est capable de faire ce qui suit de manière sécuritaire :

  • se soumettre aux exigences physiques et psychologiques de la formation
  • assumer le rôle d'un policier opérationnel

Les incidents exigeants sur le plan physique ne sont pas fréquents, mais quand ils surviennent, ils peuvent être intenses et dangereux.

Il y a quatre fonctions essentielles du policier pour lesquelles les exigences en matière de santé au travail doivent être satisfaites :

  • la conduite d'une voiture de police
  • l'utilisation d'armes à feu et d'autre matériel d'intervention
  • la confrontation physique et le recours à la force
  • la prise de décisions opérationnelles

Évaluation de santé physique et psychologique

L'évaluation de l'aptitude au travail comprend :

  • un examen des problèmes de santé physique et psychologique actuels et passés
  • l'incidence de ces problèmes sur l'exercice de fonctions policières essentielles

Renseignements médicaux

Les renseignements médicaux obtenus dans le cadre de l'évaluation de l'aptitude au travail comprennent :

  • les antécédents cliniques
  • les résultats d'un examen physique
  • les résultats d'analyses en laboratoire

Évaluation psychologique

L'évaluation psychologique qui fait partie de l'évaluation de l'aptitude au travail peut comprendre :

  • des tests psychologiques par écrit
  • une entrevue menée par un psychologue agréé portant sur les facteurs liés à l'exécution efficace des fonctions policières en toute sécurité

Ces facteurs se rapportent à des compétences comme l'esprit d'équipe, la maîtrise de soi et la prise de décisions en situation de stress.

Même si vous ne souffrez d'aucune maladie mentale, l'évaluation psychologique pourrait révéler que vous n'êtes pas apte psychologiquement au rôle de policier à la GRC. Inversement, des antécédents de troubles psychologiques n'entraîneront pas nécessairement le rejet de votre candidature. Si vous avez des antécédents de troubles psychologiques, vous pourriez avoir à fournir des documents qui attestent :

  • de la façon dont vos troubles ont été réglés
  • du fait que vous les gérez bien depuis un certain temps

Évaluation de l'aptitude au travail

Pour évaluer votre aptitude au travail, le médecin-chef de la GRC pourrait aussi vous demander, par exemple :

  • de soumettre une copie de certains dossiers médicaux pertinents
  • de consulter des spécialistes
  • de passer des examens pour bien cerner tout problème qui pourrait avoir un effet sur votre capacité physique ou psychologique à exercer le rôle de policier

Il est possible que vous ne satisfassiez pas aux exigences minimales de l'évaluation de l'aptitude au travail pour les fonctions policières si vous avez un trouble, un traitement, une limite ou une restriction, physique ou psychologique, qui peut :

  • nuire à votre rendement au point de vous rendre incapable de remplir des fonctions essentielles de manière sécuritaire et efficace
  • accroître de façon inacceptable les risques pour votre santé personnelle
  • accroître le risque d'incapacité soudaine ou de perturbation du jugement
  • entraîner la transmission d'une maladie infectieuse à un collègue ou à un membre du public
  • vous rendre inapte à conduire un véhicule à des fins professionnelles, selon les lignes directrices de l'Association médicale canadienne

Problèmes de santé

Vous devez déclarer :

  • tous vos problèmes de santé actuels
  • vos antécédents de santé physique et psychologique
  • tous les médicaments, les suppléments et autres substances que vous prenez
  • tout accessoire d'aide médicale (p. ex., orthèse, animal de soutien) nécessaire au moment de l'évaluation médicale

L'omission de déclarer tous vos antécédents médicaux et psychologiques peut être considérée comme une atteinte à l'intégrité du processus et peut nuire à votre candidature. Vous devez aussi déclarer tout changement de votre état de santé au cours du processus de recrutement, avant de commencer le Programme de formation des cadets à la Division Dépôt, ainsi que tout changement qui survient durant la formation.

On vous recommande de vous autoévaluer en fonction des problèmes de santé physique ou psychologique qui pourraient nuire à votre aptitude au travail policier.

Voici une liste non exhaustive des problèmes de santé qui peuvent limiter ou restreindre votre capacité d'exercer les fonctions essentielles policières.

Troubles respiratoires

Obstructive or restrictive conditions such asAffections obstructives ou restrictives : /p>

  • Asthme
  • Bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO)
  • Emphysème
Troubles cardiovasculaires
  • Hypertension artérielle
  • Cardiopathie ischémique
  • Infarctus du myocarde
  • Maladie cérébrovasculaire
  • Anévrisme de l'aorte
  • Insuffisance cardiaque congestive
  • Arythmie cardiaque (y compris l'utilisation d'un stimulateur cardiaque)
  • Cardiopathie valvulaire
  • Myocardiopathie
  • Maladie vasculaire périphérique
Troubles neurologiques
  • Troubles convulsifs et épilepsie
  • Narcolepsie
  • Apnée du sommeil et autres troubles de la conscience
  • Troubles vestibulaires
  • Sclérose en plaques
  • Troubles de la coordination et du contrôle musculaire
  • Traumatismes crâniens
  • Troubles post-traumatiques
  • Tumeurs intracrâniennes
Troubles endocriniens
  • Diabète sucré
  • Maladie thyroïdienne
  • Maladie de Cushing
  • Maladie d'Addison
  • Phéochromocytome
Troubles musculosquelettiques
  • Polyarthrite rhumatoïde et lupus érythémateux disséminé
  • Maladies de la colonne vertébrale
  • Dysfonctions articulaires importantes se caractérisant par une instabilité ou une déchirure ligamentaire (p. ex., dislocation de l'épaule)
  • Amputation d'un membre
Troubles abdominaux
  • Maladies intestinales inflammatoires, y compris la maladie de Crohn et la colite ulcéreuse
  • Syndrome du côlon irritable
  • Maladies du rein telles que les calculs rénaux ou l'insuffisance rénale nécessitant la dialyse
  • Maladies du foie comme la cirrhose
Troubles de l'œil ou de l'oreille
  • Troubles oculaires associés à une déficience visuelle, notamment de l'acuité visuelle de loin, du champ de vision et de la vision des couleurs
  • Troubles de l'oreille tels que la perte d'acuité auditive, la maladie de Ménière et le vertige positionnel paroxystique bénin
Troubles hématologiques
  • Troubles de saignement
  • Troubles de la coagulation tels que la thrombose veineuse profonde et l'embolie pulmonaire
Troubles immunologiques, allergiques, oncologiques et infectieux
  • Troubles immunitaires avec immunodépression
  • Cancer
  • Allergies mortelles
  • Maladies infectieuses chroniques ou mortelles
Troubles psychologiques, psychiatriques ou de santé mentale
  • Troubles de l'humeur (affectifs), y compris la dépression, la manie et le trouble bipolaire
  • Troubles anxieux, y compris le trouble panique et les phobies
  • Troubles liés au stress, y compris le trouble de stress post-traumatique
  • Troubles psychotiques, y compris la schizophrénie et le trouble délirant
  • Troubles cognitifs, y compris les lésions cérébrales acquises et la démence
  • Troubles de la personnalité
  • Troubles liés à la consommation d'une substance et les troubles de dépendance
  • Troubles neurodéveloppementaux, y compris le trouble déficitaire de l'attention avec hyperactivité et le trouble du spectre de l'autisme
  • Autres troubles de santé mentale associés à une détresse ou à une incapacité importante dans la dimension sociale, la dimension professionnelle ou une autre dimension du fonctionnement, tels que les troubles somatoformes et le trouble obsessionnel-compulsif.
Autre
Tout autre problème de santé chronique ou persistant qui entraîne une déficience fonctionnelle ou un risque pouvant nuire à la capacité d'exercer des fonctions policières

Vaccins et tests de dépistage de la tuberculose

Il est recommandé de faire les tests de dépistage de la tuberculose et d'obtenir les vaccins suivants avant de poser votre candidature.

Les vaccins pour adultes suivants doivent être à jour :

  • tétanos, diphtérie et coqueluche (Tdap)
  • rougeole, oreillons et rubéole (ROR)
  • hépatite B

À l'étape de l'évaluation médicale dans le processus de demande d'emploi, vous devrez également fournir les documents suivants :

  1. Test cutané à la tuberculine en deux étapes (Mantoux), y compris la date, les résultats en millimètres ainsi que la signature du praticien ayant lu les résultats
  2. Radiographie thoracique (dans le cas de résultats positifs de 10 mm ou plus au test Mantoux)
Date de modification :