Le Groupe national de coordination contre la cybercriminalité (GNC3)

Complexes et de nature technique, les enquêtes sur la cybercriminalité exigent des compétences spécialisées. En tant que service de police national du Canada, la GRC prend au sérieux tous les cybercrimes, et la lutte contre la cybercriminalité doit se faire de manière concertée.

Conformément à la Stratégie nationale de cybersécurité du gouvernement du Canada et à la Stratégie de lutte contre la cybercriminalité de la GRC, la GRC a mis sur pied le Groupe national de coordination contre la cybercriminalité (GNC3). Composé de policiers et de civils de diverses disciplines et compétences, le 3collabore avec les organismes d'application de la loi et d'autres partenaires en vue de réduire la menace, les répercussions et le nombre de victimes de la cybercriminalité au Canada.

En tant que service de police national, le GNC3 offre des services à tous les corps policiers du pays.

Rôle du GNC3

Le 1er avril 2020, le GNC3 a atteint sa capacité opérationnelle initiale. En collaboration avec des partenaires des organismes de l'application de la loi, des gouvernements et du secteur privé du Canada, le GNC3 :

  • coordonne les enquêtes sur la cybercriminalité au Canada;
  • collabore avec des partenaires à l'étranger pour lutter contre un vaste éventail d'incidents de cybercriminalité;
  • prodigue des conseils et des avis sur les enquêtes aux corps policiers canadiens.

Parmi les autres tâches que le Groupe accomplira, mentionnons les suivantes :

Le GNC3 sera entièrement opérationnel en 2023.

Qui sont nos partenaires?

  • Services de police canadiens :
    • services municipaux
    • services provinciaux et territoriaux
    • services fédéraux
  • Ministères et organismes fédéraux :
    • Centre antifraude du Canada (CAFC)
    • Centre canadien pour la cybersécurité (CCS)
    • Ministère de la Justice
    • Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC)
  • Organismes internationaux d'application de la loi :
    • Federal Bureau of Investigation (FBI)
    • Europol
    • INTERPOL
  • Organisations non gouvernementales/autres :
    • National Cyber-Forensics and Training Alliance
    • institutions financières
    • établissements d'enseignement
    • fournisseurs de services de communication
    • fournisseurs de services de cybersécurité
    • autres partenaires des secteurs public et privé

Nouveau système de signalement des incidents de cybercriminalité et de fraude

Afin de faciliter le processus de signalement des cybercrimes et des fraudes pour les particuliers et les entreprises du Canada, nous travaillons à la création d'un nouveau système de signalement.

Une fois le système en place, les victimes et les témoins de cybercrimes ou de fraudes pourront s'en servir pour signaler les infractions en ligne.

Nous utiliserons l'information reçue dans le système pour nous aider :

  • à établir des liens entre des signalements de cybercriminalité et de fraude faits partout au Canada et dans le monde;
  • à cerner les menaces et les incidents signalés et à les classer par ordre de priorité à des fins d'application de la loi;
  • à coordonner les enquêtes et d'autres activités d'application de la loi dans tous les territoires de compétence.

Nos partenaires pour la mise en place du nouveau système de signalement sont :

Dates importantes pour le GNC3

  • Le 1er avril 2020 : A officiellement atteint sa capacité opérationnelle initiale; collaboration avec les partenaires policiers pour coordonner les enquêtes sur la cybercriminalité et mettre de l'information en commun.
  • L'année 2022 : Lancement officiel du nouveau système public de signalement des incidents de cybercriminalité et de fraude.
  • L'année 2023 : Le GNC3 sera entièrement opérationnel.
Date de modification :