La GRC à Harbour Grace arrête et accuse une femme en lien avec plusieurs fraudes relatives à la vente de chiots

29 juin 2020
Harbour Grace (Terre-Neuve-et-Labrador)

Communiqué de presse

Images

Brittany Osborne envoyait aux victimes de la fraude, par texto, la photo d'un reçu manuscrit.

Le 26 juin 2020, le Détachement de Harbour Grace de la GRC a arrêté Brittany Osborne, 25 ans. La femme fait maintenant face à de multiples accusations en lien avec de nombreuses plaintes de fraudes relatives à la vente de chiots.

À l'automne 2019, la police a entrepris une enquête après avoir reçu de nombreuses plaintes de personnes de divers endroits au Canada ayant été victimes d'une fraude. L'enquête a permis aux policiers d'identifier la fraudeuse comme étant Brittany Osborne, de Harbour Grace. Brittany Osborne a communiqué avec les victimes, qui cherchaient toutes une certaine race de chien, pour leur dire qu'elle avait le type de chien recherché. Elle demandait aux victimes de lui envoyer un dépôt par virement électronique pour réserver un chiot, puis elle leur envoyait, par texto, la photo d'un reçu manuscrit. Les dépôts demandés varient entre 300 $ et 700 $. Dans certain cas, le contact avec la victime s'est arrêté là. Dans d'autres cas, Brittany Osborne a demandé d'autres sommes d'argent pour payer des soins vétérinaires. Aucune des victimes n'a reçu un chiot.

Dans deux cas, Brittany Osborne a utilisé des documents d'identification appartenant à une autre personne (dont une photo de passeport et un certificat du Canadian Kennel Club) pour s'identifier auprès des victimes en tant qu'éleveuse de chien légitime.

Le 26 juin 2020, la police a exécuté un mandat de perquisition à la résidence de Brittany Osborne et elle a trouvé de nombreux reçus manuscrits. Si vous croyez avoir été victime de cette arnaque et qu'on vous a envoyé un reçu manuscrit semblable à celui de la photo ci-jointe, veuillez communiquer avec le Détachement de Harbour Grace au 709-596-5014 ou votre service de police local.

Brittany Osborne a été mise en détention pour la fin de semaine et a comparu en cour le 29 juin. Elle demeure en détention et comparaîtra de nouveau en cour, le 30 juin. Elle fait face à onze chefs d'accusation de fraude de moins de 5 000 $, à deux chefs d'accusation de fraude d'identité et à dix chefs d'accusation de manquements aux conditions de sa mise en liberté.

L'enquête se poursuit.

–30–

Contactez-nous

Détachement de Harbour Grace de la GRC
709-596-5014

Date de modification :