La GRC en Nouvelle-Écosse publie des statistiques provinciales sur la conduite avec facultés affaiblies - septembre 2020

15 octobre 2020
Dartmouth (Nouvelle-Écosse)

Communiqué de presse

En tant que police provinciale de la Nouvelle-Écosse, une de nos priorités est la sécurité routière. Or, dans le but de tenir les citoyens informés des activités d'application de la loi sur nos routes, la GRC en Nouvelle-Écosse publie, pour septembre 2020, les statistiques de tous ses détachements sur les conducteurs inculpés de conduite avec facultés affaiblies par les drogues ou l'alcool.

En septembre, la GRC en Nouvelle-Écosse a porté des accusations de conduite avec facultés affaiblies contre 157 conducteurs :

  • 83 conducteurs ont été accusés de conduite d'un véhicule motorisé avec facultés affaiblies par l'alcool
  • 7 conducteurs ont été accusés de conduite d'un véhicule motorisé avec facultés affaiblies par la drogue
  • 11 conducteurs ont été accusés de refus d'obtempérer à la demande d'un agent de la paix
  • 56 suspensions de permis ont été émises pour conduite d'un véhicule motorisé avec facultés affaiblies par l'alcool.

Les enquêtes sur la conduite avec facultés affaiblies peuvent être complexes, surtout lorsque le conducteur a consommé de l'alcool et des drogues. Voilà pourquoi les agents de la GRC en Nouvelle‑Écosse reçoivent différentes formations et disposent de plusieurs outils. En Nouvelle-Écosse, on compte environ 250 membres de la GRC ayant suivi une formation sur la conduite avec facultés affaiblies par la drogue et l'alcool, dont 33 sont des experts en reconnaissance de drogues (ERD). La GRC en Nouvelle-Écosse compte aussi 427 éthylométristes formés et qualifiés pour utiliser les outils servant à déterminer le taux d'alcoolémie d'un conducteur.

Les conducteurs qui omettent ou refusent d'obtempérer à la demande d'un agent de la paix de fournir un échantillon dans le but d'évaluer leur sobriété sont passibles d'accusations criminelles ayant les mêmes pénalités que la conduite avec facultés affaiblies. Il y a une fourchette différente d'amendes et de périodes d'interdiction de conduire applicables aux conducteurs condamnés pour conduite avec facultés affaiblies par la drogue ou l'alcool.

Les citoyens sont priés d'appeler au 911 immédiatement s'ils aperçoivent un conducteur dont la conduite est erratique et non sécuritaire. Voici des signes d'un conducteur dont les facultés sont affaiblies à surveiller :

  • Il conduit excessivement vite ou lentement ou à une vitesse non constante;
  • Il change de voie fréquemment;
  • Il suit les autres véhicules de trop près et change de voies fréquemment;
  • Il effectue des virages très larges;
  • Il effectue des changements de voies et des dépassements à une distance non sécuritaire;
  • Il redémarre ou immobilise son véhicule bien avant les panneaux d'arrêt ou les feux d'arrêt;
  • Il ne respecte pas les signaux et les feux;
  • Il s'approche des panneaux ou quitte les intersections trop vite ou trop lentement;
  • Il roule les phares éteints, omet de baisser ses feux de route ou laisse ses clignotants allumés;
  • Il conduit les fenêtres ouvertes malgré le temps froid ou le mauvais temps.

Lors de votre appel au 911, vous devrez fournir les renseignements suivants :

  • Votre emplacement
  • Une description du véhicule (couleur, marque et modèle) et le numéro de la plaque d'immatriculation
  • La direction dans laquelle circulait le véhicule
  • Une description du conducteur, si possible.

–30–

Contactez-nous

Cap. Lisa Croteau
Agente d'information
GRC en Nouvelle-Écosse
Cell. : 902-830-5695
lisa.croteau@rcmp-grc.gc.ca

Date de modification :