La GRC se porte au secours de deux kayakistes dans le bassin inférieur de la rivière Niagara

18 juin 2020
Niagara (Ontario)

Communiqué de presse

Images

Embarcation pneumatique à coque rigide de la GRC

Le vendredi 12 juin 2020, des membres de l'Équipe d'intégrité des frontières du Détachement régional de Hamilton-Niagara de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) sont venus en aide à deux kayakistes dont les embarcations avaient chaviré.

Au début de l'après-midi, alors qu'il participait à des patrouilles maritimes et terrestres dans le bassin inférieur de la rivière Niagara, un agent de la GRC a remarqué une kayakiste en détresse dans les eaux non loin des quais de Queenston. L'agent a entendu des appels à l'aide, et a remarqué qu'un kayak s'était renversé et qu'une femme se trouvait dans les eaux au flux rapide. La femme s'agrippait à un arbre abattu et était en situation de grande détresse. Il a également aperçu un homme dans l'eau, mais près de la rive. L'agent de la GRC s'est frayé un chemin à travers les eaux au flux rapide jusqu'à l'endroit où se trouvait la femme, et il a été en mesure de l'extirper des eaux avec l'aide de l'homme qui s'était également porté à son secours.

Peu après le sauvetage, l'homme est retourné dans l'eau pour récupérer les deux kayaks qui se déplaçaient maintenant en amont. Les Services maritimes de la GRC étaient sur place et se sont déplacés dans les eaux afin d'extraire l'homme et les kayaks de la rivière et de les ramener sur la terre ferme.

Les deux personnes ont été secouées par cet incident mais, elles n'ont pas été blessées et n'ont pas eu besoin de soins médicaux.

« Maintenant que l'été est à nos portes, et que les citoyens sont attirés par les activités aquatiques, la population doit être consciente de la force des courants marins de la rivière Niagara. La population ne devrait jamais sous-estimer la puissance des courants marins. Les conducteurs de bateaux, les nageurs ou les pêcheurs vêtus de bottes-pantalon en eaux libres qui sous-estiment la puissance des courants peuvent être emportés instantanément, a déclaré l'inspectrice Ann Kœnig, officière responsable du Détachement régional de Hamilton-Niagara de la GRC. La GRC est déterminée à améliorer la sécurité de nos collectivités et de nos citoyens. »

Quiconque détient des renseignements relatifs à des activités criminelles est invité à communiquer avec le service de police de sa localité; avec la GRC, en composant le 1 800 387-0020; ou avec Échec au crime, au 1 800 222-TIPS.

–30–

Contactez-nous

Sergente Penny Hermann
Relations avec les médias, Division « O » de la GRC
905 876-9571 (bureau)
416 992-4409 (cellulaire)
media.relations.rcmp-Ontario-relations.medias.grc@rcmp-grc.gc.ca

Twitter : @GRCONT
Facebook : GRC.Ontario
Instagram : grcontario
YouTube : GendarmerieroyaleduCanada
Site Web : GRC en Ontario

Date de modification :