Pornographie juvénile : 30 autres chefs d’accusation portés contre un homme de 32 ans

3 novembre 2020
Riverview (Nouveau-Brunswick)

Communiqué de presse

Un homme de 32 ans, de Riverview, fait face à 30 chefs d'accusation supplémentaires en lien avec une enquête des images de pornographie juvénile en ligne. La police poursuit son enquête afin d'identifier les victimes.

Le 3 novembre, Shawn Curtis Nickerson a comparu en cour provinciale à Moncton, par vidéoconférence. Il fait face aux accusations suivantes :

  • Production de pornographie juvénile (huit chefs d'accusation)
  • Distribution de pornographie juvénile (trois chefs d'accusation)
  • Possession de pornographie juvénile (huit chefs d'accusation)
  • Production d'enregistrements visuels de personnes dans des circonstances où il existe une attente raisonnable de protection de la vie privée (huit chefs d'accusation)
  • Publication d'images intimes (trois chefs d'accusation)

Un chef d'accusation porté précédemment , pour production de pornographie juvénile, a été retiré.

Les accusations découlent d'incidents qui seraient survenus entre juin 2016 et octobre 2020, alors que Shawn Nickerson était entraîneur de basket-ball bénévole.

« Nous savons qu'il a été l'entraîneur de plusieurs équipes de différents groupes d'âge pendant quelques années, dans le système scolaire et à l'extérieur du système scolaire, a déclaré le gendarme Hans Ouellette de la GRC au Nouveau-Brunswick. Nous avons identifié plusieurs victimes néo-brunswickoises, et nous poursuivons l'enquête afin d'en identifier d'autres. »

Dans le but de protéger les victimes, leur identité et tout renseignement qui pourrait permettre de les identifier font l'objet d'une ordonnance de non-publication.

Shawn Nickerson a été mis en garde à vue et comparaître de nouveau en cour le 9 novembre, à 13 h 30, pour son enquête sur le cautionnement.

–30–

Contactez-nous

Gendarme Hans Ouellette
GRC au Nouveau-Brunswick
506-452-4252

Date de modification :