Trois hommes arrêtés pour conduite avec facultés affaiblies; une femme arrêtée pour voie de fait

16 juin 2020
Gander (Terre-Neuve-et-Labrador)

Communiqué de presse

Pendant la fin de semaine, trois automobilistes ont été arrêtés pour conduite avec facultés affaiblies à Gander, et la passagère d'un véhicule a été arrêtée pour entrave à la justice et pour voie de fait contre un policier.

Le 13 juin, au petit matin, des membres de la GRC ont observé une Honda Civic circuler à toute vitesse sur le boulevard Cooper. L'automobiliste de 26 ans, de Gander, était en état d'ébriété. Il a été transporté au détachement de la GRC, où il a fourni des échantillons d'haleine. Son alcoolémie était près de deux fois supérieure à la limite légale.

Le 14 juin, au petit matin, des membres de la GRC ont effectué un contrôle routier sur le sentier T'Railway, près du chemin Magee. Le conducteur d'un VTT, un homme de 25 ans, de Gander, a obtenu le résultat « fail » sur l'appareil de détection approuvé. Lors de l'arrestation de l'homme, la passagère, une femme de 25 ans, de Gander, a agressé un policier pour l'empêcher de procéder à l'arrestation. Un autre policier est sorti du véhicule de patrouille pour venir en aide à son collègue et procéder à l'arrestation de l'homme et de la femme. L'alcoolémie du conducteur était supérieure à la limite légale.

Le 14 juin, en soirée, la GRC a été informée qu'une collision était survenue sur l'avenue Byrd. Le véhicule d'une femme avait été heurté par un autre véhicule, et la femme soupçonnait l'autre automobiliste d'être en état d'ébriété. Ce dernier avait pris la fuite, mais les policiers ont intercepté le véhicule peu de temps après. L'homme de 48 ans, de Gander, a obtenu le résultat « fail » sur l'appareil de détection approuvé. Il a été arrêté puis transporté au détachement de la GRC, où il a fourni des échantillons d'haleine. Son alcoolémie était plus de deux fois et demie supérieure à la limite légale.

Les trois hommes ont été libérés, leur permis a été suspendu et le véhicule mis en fourrière. Ils comparaîtront en cour à une date ultérieure pour faire face à des accusations. La femme a aussi été libérée. Elle devra comparaître en cour à une date ultérieure pour faire face à des accusations d'entrave à la justice et de voie de fait contre un agent de la paix.

La GRC à Terre-Neuve-et-Labrador continue de remplir son mandat, qui est de veiller à la sécurité publique, de faire appliquer la loi et d'offrir des services de police prioritaires dans la province.

–30–

Contactez-nous

Détachement de Gander
GRC – Terre-Neuve-et-Labrador
709-256-6841

Date de modification :