Mise à jour - La GRC effectue une autre arrestation en lien à une enquête sur un homicide

8 janvier 2021
Portage la Prairie (Manitoba)

Communiqué de presse

Images

Photo de Tamara Benoit

Le 7 janvier 2021, les enquêteurs du Groupe des crimes majeurs de GRC et des policiers du Service de police de Winnipeg et du Service de police des Premières Nations du Manitoba se sont rendus à une résidence de Winnipeg pour y arrêter une troisième personne en lien au meurtre de Tamara Benoit. Le 8 janvier 2021, Tova Jeanine Peters, 36 ans, sans domicile fixe, a été accusée de meurtre au deuxième degré et de complicité après le meurtre.

Peters demeure sous garde. L'enquête se poursuit.

Deux arrestations ont été effectuées entre les 5 et 7 janvier 2021 en lien à l'enquête sur la mort de Tamara Benoit (Norman).

Tamara a été portée disparue auprès du Service de police de Winnipeg le 10 juillet 2020. Elle a été vue pour la dernière fois dans le secteur de Portage la Prairie et de la Première Nation de Long Plain le 23 mai 2020. Le 3 septembre 2020, le Service de police des Premières Nations du Manitoba a découvert des restes humains près de Cottonwood Drive, dans la municipalité rurale de Portage la Prairie. La police a déterminé que les restes étaient ceux de Tamara, âgée de 36 ans.

Tamara était une mère, une sœur, une fille et une amie. Elle faisait des recherches sur l'histoire de sa famille pour en apprendre davantage sur ses origines et sa culture métisses. Sa vie a été tragiquement interrompue.

Les enquêteurs du Groupe des crimes majeurs de la GRC, du Service de police de Winnipeg et du Service de police des Premières Nations du Manitoba ont travaillé sans relâche pour rendre justice à Tamara.

« Menotter une personne et l'accuser d'homicide rend une certaine justice à la victime et à sa famille, mais il n'en demeure pas moins qu'une jeune vie a été fauchée », explique le surintendant Michael Koppang, officier responsable des Services des crimes majeurs de la GRC du Manitoba. « À toutes les étapes de notre enquête, nous n'avons jamais perdu Tamara de vue. Nos groupes ont collaboré étroitement en mettant leurs ressources et les connaissances communautaires en commun pour pouvoir obtenir ce résultat. Je tiens à exprimer à quel point j'apprécie l'aide que nous avons reçue du Service de police de Winnipeg et du Service de police des Premières Nations du Manitoba. »

Cameron Friesen, ministre de la Justice et procureur général du Manitoba, déclare : « Je tiens à remercier la GRC, le Service de police de Winnipeg et le Service de police des Premières Nations du Manitoba d'avoir réalisé l'opération conjointe qui a permis de porter des accusations en lien au meurtre tragique et insensé de Tamara Benoit. Trop souvent, les femmes et les filles autochtones sont victimes de violence et leurs familles n'obtiennent pas le réconfort et le sentiment de justice dont elles ont besoin pour guérir. Notre gouvernement continue de soutenir les opérations policières conjointes dans le cadre de notre stratégie sur les services de police et la sécurité publique et nous continuons de nous efforcer de protéger et d'appuyer les citoyens les plus vulnérables et à risque. »

Un adolescent de 15 ans, de Winnipeg, a été arrêté le 5 janvier 2021 puis libéré sans être accusé. Ryan Peters, 37 ans, de la Première Nation de Long Plain, a été arrêté le 6 janvier 2021 et accusé de meurtre au deuxième degré.

Peters demeure sous garde.

L'enquête se poursuit et d'autres arrestations sont prévues.

–30–

Contactez-nous

Tara Seel, agente des relations avec les medias
Relations avec les médias de la GRC
204 983-8497
Media.Relations.RCMP.Manitoba@rcmp-grc.gc.ca

www.rcmp-grc.gc.ca/mb
Twitter @rcmpmb | @GRCManitoba
http://www.facebook.com/rcmpmb | https://www.facebook.com/GRCManitoba

Numéro de dossier : 20201158706

Date de modification :