Les membres en milieu de travail – Mois de l’histoire des Noirs

23 février 2021
Milton (Ontario)

Communiqué de presse

Images

S.é.-m. Paul Hayle avec President Obama

Par : Sergent d'état-major Paul Hayle

En mars prochain, j'aurai terminé ma 29e année de service dans la GRC. Je suis certain que lorsque mes parents sont arrivés au Canada de Westmoreland, en Jamaïque, en 1964, ils ne s'imaginaient pas que leur fils aîné revêtirait un jour la tunique rouge et rejoindrait les rangs de l'emblématique Gendarmerie royale du Canada. Lorsqu'ils sont arrivés de la Jamaïque, ils avaient peu d'argent et beaucoup d'ambition, et ils ont eu la prévoyance de profiter du système d'éducation public bilingue de Toronto, en Ontario. Je suis donc devenu l'un des rares jeunes Jamaïcains noirs de Scarborough à pouvoir converser dans les deux langues officielles du Canada. Cette prévoyance est l'une des raisons pour lesquelles j'ai choisi de me joindre au service de police national plutôt qu'à un des plus petits services de police provinciaux ou municipaux. Elle s'est révélée importante par la suite, puisque j'ai commencé ma carrière dans la province bilingue du Nouveau‑Brunswick en assurant des services de police généraux dans la petite ville de Westfield. Soyons clairs, j'étais très certainement une anomalie là-bas!

Au cours de ma carrière, j'ai occupé de nombreux postes différents au sein de la Division O (Ontario), ce qui m'a amené à mon poste actuel de sergent d'état-major dans le Groupe de protection des personnes de marque. Ce groupe est chargé d'assurer la sécurité des personnes jouissant d'une protection internationale en visite dans la province de l'Ontario (à l'exclusion de la région de la capitale nationale). J'ai le privilège de diriger une équipe d'environ 43 membres dévoués et professionnels. Chacun d'entre eux incarne les qualités honorables de la GRC et reconnaît à quel point notre travail est important, particulièrement en raison de sa visibilité sur la scène mondiale.

J'ai vécu de nombreux moments incroyables au sein de ce groupe. Cependant, la journée passée à titre d'agent de la sécurité personnelle du président Obama serait certainement mon expérience préférée de tous les temps, suivie de très près par la fois où j'ai dû assurer la protection du premier ministre Holness de la Jamaïque. Ce que j'ai toujours aimé dans ce poste, ce sont les multiples occasions de rencontrer des gens venant de cultures et de communautés très diverses. Ces dernières années ont clairement montré que notre pays et le monde se dirigent vers une manière d'aborder les autres qui est plus équitable et qui fait preuve d'une plus grande sensibilité pour les questions ethniques. Ce groupe est une extension de l'esprit d'ambassadeur nécessaire pour atteindre ces nouveaux objectifs à long terme. En tant que Canadien et qu'homme noir, c'est un honneur pour moi de pouvoir servir ainsi notre pays.

–30–

Restez au courant

Twitter: @GRCONT
Facebook: GRC.Ontario
Instagram: grcontario
YouTube: RCMPGRCPOLICE
Website: GRC en Ontario

Date de modification :