Des appels concernant des chats suspects, un grand-parent frustré et un golfeur distrait se classent parmi les 10 appels de service les plus insolites de 2021

14 janvier 2022
Saskatchewan (Saskatchewan)

Communiqué de presse

Images

Insigne de la GRC

Les urgences surviennent quand on s'y attend le moins et la Station divisionnaire de transmissions opérationnelles (SDTO) de la GRC en Saskatchewan est là pour vous en tout temps, tous les jours de l'année.

En 2021, la SDTO a reçu 350 667 appels de service, soit une augmentation de 8,5 % par rapport à 2020. Les appels allaient des erreurs de composition du 911 et des fausses alarmes aux incidents graves liés à la sécurité publique.

N'oubliez pas : que vous soyez un grand-parent frustré, un golfeur distrait ou quelqu'un qui se méfie de deux chats, il faut uniquement composer le 911 en cas d'urgence.

Voici les dix principaux appels qui sont « passés à côté » en 2021 :

  1. Service de dépannage – Un appel a été reçu d'une personne inquiète dont l'ordinateur portatif a soudainement cessé de fonctionner. L'appelant a demandé qu'un agent de la GRC se rende à son domicile pour le réparer.
  2. Vol – Les répartiteurs du 911 ont reçu un appel d'une personne qui voulait signaler ce qui a été déterminé comme étant un geste romantique : que son conjoint avait volé son cœur. (N'oubliez pas qu'il existe d'autres moyens de signaler un vol non urgent – mais pas celui d'un cœur – en appelant directement votre service de police local ou la GRC ou en utilisant notre outil Signalement en ligne de crimes : https://ocre-sielc.rcmp-grc.gc.ca/saskatchewan/fr)
  3. Pêche dans l'obscurité – Ce pêcheur à la ligne avait repéré un panier d'épicerie dans l'eau pendant qu'il pêchait et voulait qu'un agent de la GRC le ramène au magasin d'où il provenait.
  4. Insomnie – Un grand-parent frustré a composé le 911 pour se plaindre que son petit-enfant, qui n'avait pas sommeil, refusait d'aller se coucher. L'appelant espérait qu'un agent de la GRC pourrait persuader l'enfant de s'endormir.
  5. Écoute-miaou – Un appelant au 911 a mentionné qu'il a vu des « activités suspectes » dans la collectivité. L'appelant était préoccupé par deux chats qui traînaient à une intersection près de chez lui depuis quelques jours.
  6. Objets perdus et trouvés – Après une belle journée de golf, cet appelant au 911 s'est rendu compte qu'il avait oublié son téléphone cellulaire au terrain de golf et a demandé qu'un agent de la GRC le récupère pour lui.
  7. Affamé – Les répartiteurs du 911 ont reçu un appel d'une personne affamée et en colère qui éprouvait des difficultés techniques lors de l'achat de son repas à l'aide de la machine à carte de débit d'un restaurant.
  8. Oursons de gélatine – Cette appelante inquiète a composé le 911 pour demander l'aide d'un agent de la GRC, car son chiot avait mangé ses produits comestibles à base de cannabis. (Cette situation peut constituer une urgence, mais pas pour le 911! Si vous croyez que votre animal de compagnie a ingéré quelque chose de dangereux pour lui, appelez votre vétérinaire local ou le centre médical d'urgence pour animaux.)
  9. Salle améliorée – Cet appelant voulait faire savoir aux répartiteurs au 911 que l'aire de détention de la GRC était beaucoup plus belle que celle du poste de police local.
  10. Le temps passe vite – Un appelant voulait savoir quel jour nous étions. (Les répartiteurs au 911 savent à quel point il est facile de perdre la notion du temps, car ils sont généralement très occupés à répondre aux demandes de service; toutefois, cette situation ne serait certainement pas considérée comme une urgence.)

Nous tenons à rappeler au public que la mauvaise utilisation du 911 peut potentiellement empêcher une personne en situation d'urgence mettant sa vie en danger d'obtenir de l'aide. Avant de composer le 911, n'oubliez pas qu'il faut uniquement appeler la police pour des questions liées à la police et qu'il faut uniquement composer le 911 pour des urgences mettant la vie d'une personne en danger.

Si vous avez un crime à signaler, veuillez le faire en appelant votre détachement local de la GRC ou en appelant le 310-RCMP où que vous soyez dans la province.

–30–

Date de modification :