Mise à jour : La Ronge : Alerte d’urgence diffusée par suite d’un incident mettant en cause une personne dangereuse en possession d’une arme à feu

23 juin 2022
La Ronge, Air Ronge, Lac La Ronge (Saskatchewan)

Communiqué de presse

Images

Un trou de balle dans le pare-brise d'un véhicule de la GRC.

Le suspect mentionné dans le communiqué ci-dessous a été arrêté dans la soirée du 22 juin 2022, dans un commerce de Northridge Drive à Saskatoon. Une femme adulte a également été arrêtée. Aucune autre accusation n'a été portée.

La GRC remercie le Service de police de Saskatoon de son aide dans le cadre de l'enquête.

Deux autres personnes recherchées en relation avec cet incident, Céline Charles et Allan Sanderson, n'ont pas été retrouvées. Des informations sur les accusations portées à l'encontre de ces deux individus peuvent être trouvées ici.

–30–

Document d'information

Le dimanche 19 juin 2022, une arme à feu a été déchargée en direction d'un policier, plusieurs personnes ont été arrêtées et une alerte d'urgence a été lancée par suite d'un incident grave survenu à La Ronge.

Le 19 juin, vers 11 h 30, deux agents de la GRC de La Ronge effectuaient des patrouilles dans la communauté lorsqu'une voiture noire est passée à grande vitesse devant leur véhicule sur le chemin Far Reserve. Les agents ont activé l'équipement d'urgence pour effectuer un contrôle routier, mais la voiture a poursuivi sa route et a tourné dans l'allée d'une résidence du pâté de maisons 100 du chemin Far Reserve.

Le chauffeur a pris la fuite en courant, poursuivi à pied par un agent de la GRC. Le deuxième agent de la GRC se trouvait à l'extérieur de la camionnette de police lorsqu'un deuxième homme est sorti de la voiture avec une arme à feu et a tiré dans sa direction. L'agent a également déchargé son arme à feu. Une balle a atteint le pare-brise de la camionnette de la GRC (voir la photo ci-jointe) tandis qu'une autre a touché le radiateur.

Les deux agents se sont mis en lieu sûr et d'autres agents de la GRC de La Ronge sont arrivés.

Un rassemblement s'est produit à la résidence où la voiture noire s'était arrêtée. Plusieurs personnes sont sorties de la résidence et ont été appréhendées, dont un homme et une femme qui, selon l'enquête, s'étaient également trouvés dans la voiture noire et étaient entrés dans la maison après l'échange de coups de feu. Une troisième femme qui s'était trouvée dans la voiture noire n'a pas encore été retrouvée.

Compte tenu de la gravité de l'incident et du fait qu'une arme à feu a été déchargée, une alerte d'urgence a été diffusée à 12 h 29 pour informer le public qu'une personne dangereuse en possession d'une arme à feu se trouvait dans le secteur de La Ronge. Une mise à jour contenant des renseignements additionnels a été diffusée à 13 h 40; consulter le site Web SaskAlert à l'adresse suivante pour en connaître tous les détails.

À un moment donné, un drone a survolé les agents de la GRC sur les lieux. Bien que nous comprenions l'intérêt que suscitent les incidents graves, la présence du drone et l'intention inconnue de son pilote ont eu une incidence sur la sécurité des policiers. Un agent sur place a lancé un appel par haut-parleur et un message a été inclus dans la mise à jour de l'alerte d'urgence demandant au pilote de cesser d'utiliser le drone. Peu de temps après, l'activité en question a cessé au-dessus de la zone de l'incident.

L'Équipe d'intervention en cas d'incident critique (EIIC) de la GRC est venue prêter main-forte aux agents sur les lieux. En raison de l'intervention de l'EIIC, trois autres personnes (deux hommes et une femme) sont sorties de la résidence, vers 16 h 30, et ont été arrêtées.

En tout, dix-sept personnes ont été arrêtées dans le cadre de cet incident. Par suite de l'enquête, quinze personnes ont été libérées sans que des accusations soient portées contre elles car il a été déterminé qu'elles n'étaient pas impliquées dans l'incident. L'enquête se poursuit, et nous fournirons des mises à jour dès que nous en aurons.

Trois personnes n'ont pas encore été retrouvées, à savoir l'homme qui a fui le secteur à pied, l'homme qui a tirée en direction du policier et la femme qui se trouvait dans la voiture.

Vers 16 h 30, la GRC de La Ronge a reçu une plainte selon laquelle deux personnes tentaient de pénétrer dans une résidence du croissant Cook, à environ 7 km de là. Les agents de la GRC sont intervenus immédiatement et après une poursuite à pied, deux jeunes ont été arrêtés. L'enquête a déterminé que les deux jeunes n'étaient pas impliqués dans l'incident du chemin Far Reserve et ils n'ont pas été mis en accusation.

La GRC en Saskatchewan a annulé l'alerte d'urgence à 17 h 35 le 19 juin. Le public en a également été informé par nos partenaires des médias (diffusion d'un communiqué), le site Web public de la GRC en Saskatchewan ainsi que sur Facebook et Twitter. La GRC en Saskatchewan demande au public de rester vigilant et de signaler à la GRC de La Ronge tout renseignement qui pourrait lui être utile dans cette enquête en composant le 306‑425‑6730, le 310-RCMP ou le 911 en cas d'urgence. Il est également possible de communiquer avec Échec au crime de façon anonyme au 1-800-222-8477; l'information communiquée à Échec au crime pourrait donner lieu à une récompense.

Aucun agent de la GRC n'a été blessé durant cet incident et aucune autre blessure n'a été signalée à la police. L'enquête, qui se poursuit, a été confiée à la Section des enquêtes générales (SEG) de la GRC de Prince Albert, qui travaille en collaboration avec la SEG de Saskatoon, la SEG de Yorkton et la SEG de Regina. Il y aura une présence policière marquée le long du chemin Far Reserve durant l'enquête.

Les personnes et groupes qui ont participé à l'intervention initiale ou qui participent à l'enquête subséquente incluent : des agents de la GRC de La Ronge et des adjoints des services du Détachement; la GRC de Waskesiu; l'EIIC de la GRC en Saskatchewan; les Services cynophiles de la GRC; le Groupe des services de la circulation de la GRC de Prince Albert; la Section de l'identité judiciaire de la GRC en Saskatchewan; et des agents de conservation de la direction provinciale des services de protection.

« Outre cet appel de service auquel nos agents de la GRC de La Ronge ont répondu, il y avait un festival pour enfants dans la communauté, des ventes de garage et des gens qui profitaient du weekend ensoleillé », explique le chef du Détachement de la GRC de La Ronge, le sergent Dean Bridle. « La GRC de La Ronge a reçu six autres appels de service pendant qu'elle gérait cette situation dangereuse. Nos policiers ont également donné suite aux renseignements reçus du public à la suite des alertes d'urgence. Lorsqu'un incident a lieu, beaucoup de choses se produisent en même temps et les policiers qui interviennent doivent tenir compte de nombreux facteurs de risque ayant une grande portée, et la sécurité du public et des policiers doit toujours être au centre des préoccupations. Je suis reconnaissant des mots aimables que nous avons reçus des membres de notre communauté par suite de cet incident et je remercie les personnes que nous avons rencontrées hier et qui ont collaboré avec la police et suivi les directives. Nous tenions à ce que personne ne soit blessé. Nous espérons que l'information que nous publions aujourd'hui donnera au public une meilleure idée de la gravité de ce qui s'est passé. »

Pour obtenir des renseignements sur le Groupe d'intervention en cas d'incident critique (CIRT) de la GRC en Saskatchewan, cliquez ici.

Date de modification :